Correction Activité 21

A – L'organisation de la rétine :

 

1) Réalisez une photo de la coupe de rétine et insérez-la sur le document 1.

 

2) Légendez la photo et le schéma d’interprétation.

Voir document 1.

 

3) Sur le schéma d’interprétation, tracez en rouge le trajet de la lumière et en bleu celui du message nerveux.

Voir document 1.

 

         4) Quelle est la particularité de la rétine au niveau du point aveugle ?

Le document 2 nous permet de voir qu’il existe une zone de la rétine où convergent toutes les fibres nerveuses des neurones ganglionnaires pour se regrouper en un nerf optique qui traverse le globe oculaire. Cette zone étant dépourvue de photorécepteurs, elle ne ″voit″ pas. C’est le point aveugle.

On peut observer cette zone en faisant l’expérience : le point noir disparait lorsque son image se trouve au niveau du point aveugle de l’œil.

 

Afficher l'image d'origine5) Quelle est la particularité de la rétine au niveau de la fovéa ?

Le document 3 nous permet de constater qu’au niveau de la fovea l’acuité visuelle est maximale.

La fovea correspond à la zone dans l’axe optique. Plus on s’éloigne de l’axe optique, plus l’acuité visuelle est faible.

On le constate en fixant le SI dans la phrase : on ne voit net

que le SI, puis quelques mots de part et d’autre, de plus en plus flou. Passé une certaine distance, on ne voit plus les mots.

Ceci s’explique par la structure de la rétine au niveau de la fovea : elle est constituée uniquement de photorécepteurs, les deux autres couches de neurones s’écartant à cet endroit précis, laissant la lumière stimuler directement les photorécepteurs.

 

B – Le rôle des photorécepteurs :

 

6) Construisez un tableau présentant les caractéristiques des photorécepteurs (localisation, sensibilité à la lumière, rôles, constitution).

 

 

Cônes

Bâtonnets

Localisation

Essentiellement au niveau de la fovea, de moins en moins nombreux à mesure que l’on s’en éloigne.

Maximale à 20° d’excentricité par rapport à la fovea. Aucun au niveau de la fovea.

Sensibilité à la lumière

Moyennement sensibles à la lumière : stimulés à la lumière des étoiles et saturés à très forte luminosité.

Très sensible à la lumière : stimulés par peu de lumière et saturés à un éclairement artificiel.

Rôle

Permettent la vision des couleurs et une acuité maximale.

Permettent la vision à faible luminosité mais avec une faible acuité.

Constitution

En forme de cône. Contiennent un pigment : l’opsine.

En forme de bâtonnet. Contiennent un pigment : la rhodopsine.

 

7) Complétez le document 1 en légendant les photorécepteurs.

 

Voir document 1.

 

8) Utilisez vos observations pour donner une explication aux symptômes de la rétinite pigmentaire décrite dans l’introduction.

 

La rétinite pigmentaire doit toucher les photorécepteurs constitutifs de la rétine.

En premier lieu, la personne perd la vision nocturne : la rétine périphérique constituée de bâtonnets est donc détruite en premier. La vision se fait comme dans un tunnel.

Ensuite la personne perd la rétine plus centrale, qui contient aussi des cônes. Elle finit par devenir aveugle.