C4 - Le plaisir sexuel

Dans les années 60, Virginia Johnson et William Masters  révolutionnent la sexologie humaine en s’intéressant à un sujet tabou : le plaisir sexuel. Ils montrent que l’activité sexuelle procure une sensation de plaisir et de satisfaction due à des mécanismes biologiques.

Objectif : On cherche à comprendre comment le système nerveux est impliqué dans la sexualité.

 

 

A – Les expériences de J. Olds et P. Milner

Animation Flash Biologie du plaisir

 

 

B – L’activité cérébrale

L’IRMf  (Imagerie par résonnance magnétique fonctionnelle) permet de localiser les zones cérébrales activées.

On utilise le logiciel IRM virtuel de Philippe Cosentino (Internet) :

1 – Comparer les résultats des tests :

- Le sujet regarde un film érotique

- Le sujet regarde un film parlant en couleurs.

2 – Comparer les résultats des tests :

            - Le sujet reçoit une caresse sexuelle (autres situations)

            - Les organes génitaux sont touchés (stimulus neutre).

3 - Identifier sur les coupes les centres nerveux impliqués : septum, amygdale, gyrus cingulaire antérieur, noyau accumbens, cortex préfrontal, aire tegmentale ventrale.

 

C – Les régions cérébrales activées lors d’un rapport sexuel

 

Question : Complétez le schéma fonctionnel du système de récompense afin de montrer le circuit impliqué dans le plaisir sexuel (Cortex préfrontal, Hypothalamus, Amygdale, Noyau accubens, Hippocampe, Aire Tegmentale Ventrale, Septum)