Evaluation 3

 I – Une coupe de sol :      / 5

Donnez un nom et indiquez la composition de chaque horizon de la coupe de sol.

II – Evolution des rendements et des surfaces cultivées :   / 2

On peut dire que :

C’est surtout par l’augmentation des surfaces de blé cultivé que la production mondiale de blé a augmenté.

L’augmentation du rendement par hectare est la principale cause de l’augmentation de production de blé.

L’augmentation du rendement à l’hectare s’explique par l’augmentation de la population mondiale.

 

III - Questionnaire à Choix Multiple :    / 4

Pour chaque question, cochez LA proposition exacte.

1 – Dans un agrosystème, les intrants sont :

Les végétaux et animaux produits.

Les substances que l’être humain exporte.

Les engrais, produits phytosanitaires et irrigation.

2 – Dans un champ cultivé, on peut considérer comme intrant :

L’eau de pluie.        L’eau d’irrigation.           Les résidus de récolte.

3 – Le rendement agricole est :

La quantité de biomasse produite par hectare.

La quantité d’argent gagnée en vendant la récolte.

Le rapport entre énergie produite et énergie consommée.

4 – L’apport d’intrants dans les cultures :

Est une pratique courante et sans danger pour la santé.

Est destiné à compenser la perte de minéraux liée à l’exportation de la biomasse.

Est une pratique courante et sans danger pour l’environnement.

5 – Le terroir :

Est une forme d’agriculture biologique.

Dépend des choix et des savoir-faire humains.

Peut être le même d’une région à l’autre.

6 – Le sol est le résultat :

D’interactions rapides entre la biomasse et la roche-mère.

D’interactions lentes entre l’atmosphère et le sol.

D’interactions lentes entre la biomasse et la roche-mère.

7 – Les êtres vivants du sol :

Transforment la matière minérale en matière organique.

Recyclent la biomasse morte en éléments minéraux.

Diminuent la porosité du sol.

8 – La fertilité du sol est :

Indépendante de l’activité des êtres vivants du sol.

Dépend de la texture et de la teneur en humus du sol.

Due aux intrants apportés par l’agriculteur.

 

IV – La mycorhization des cultures : / 3

Il existe naturellement dans les sols des champignons qui ont la propriété de s’associer avec les racines des végétaux pour établir une symbiose (association nutritionnelle à bénéfices réciproques). Cela forme des structures appelées mycorhizes.

Question : Indiquez l’intérêt de la symbiose sur le prélèvement de sels minéraux par la plante.

 

V – Le rôle des lombrics dans la fertilité du sol :  / 6

Question : Expliquez, à l’aide des documents proposés et de vos connaissances, en quoi la présence de lombrics dans un sol est une garantie de fertilité.