Devoir Surveillé 1

NOM 

EVALUATION 1

Tle S …

Brassage génétique

et diversification des génomes

/20

       

 

I – Etude d’un caryotype:                                                   / 3

À la suite des résultats d’une analyse de sang, un médecin a proposé à une femme enceinte la réalisation du caryotype de son fœtus.

À partir des informations tirées du document, indiquez la bonne réponse, pour chaque série de propositions.

1. Ce caryotype est celui d’une cellule :

 d’un homme dont la formule chromosomique est 2n = 46.

 d’une femme dont la formule chromosomique est 2n+1 = 47.

 d’une femme dont la formule chromosomique est 2n = 46.

 d’un homme dont la formule chromosomique est 2n+1 = 47.

2. Ce caryotype présente :

 une trisomie 21.

 une trisomie 18.

 une translocation du chromosome 2 sur le chromosome 18.

 une monosomie X.

3. Ce caryotype peut être issu de la fécondation :

 d’un gamète au caryotype normal par un gamète porteur de 2 chromosomes 21.

 de 2 gamètes porteurs d’une mutation ponctuelle sur le chromosome 18.

 d’un gamète au caryotype normal par un gamète résultant d’une méiose dont la prophase 1 a présenté une anomalie..

 d’un gamète au caryotype normal par un gamète résultant d’une méiose dont l’anaphase 1 a présenté une anomalie.

 

II – Questionnaire à Choix Multiples :                                         / 4

Pour chaque proposition, cochez la bonne réponse.

1 – En prophase de première division de méiose :

   Les chromosomes homologues se rangent par ordre de taille décroissant.

   Les chromosomes homologues sont appariés.

   Il y a un brassage inter-chromosomique entre chromosomes homologues..

2 – Lors d'une méiose normale il y a échange au niveau d'un chiasma :

   De deux portions de chromatides entre deux chromosomes non homologues.

   De deux portions de chromatides entre chromosomes homologues.

   De deux portions de chromatides d'un même chromosome.

3 – Lorsque l'on étudie deux gènes indépendants, les résultats d'un croisement-test sont :

   Quatre phénotypes équiprobables.

   Des phénotypes parentaux supérieurs aux phénotypes recombinés.

   Deux phénotypes équiprobables.

4 – Le crossing-over a lieu :

   Pendant la prophase de la première division de méiose.

   Pendant la métaphase de la première division de méiose.

   Pendant la prophase de la deuxième division de méiose.

5 – Un crossing-over inégal :

   Peut contribuer à enrichir le génome.

   Résulte d'un échange entre deux chromosomes non homologues.

   Permute deux gènes sur un même chromosome.

6 – Le brassage inter-chromosomique a lieu :

   En métaphase et anaphase 1 de méiose.

   En métaphase et anaphase 2 de méiose.

   En prophase et métaphase 1 de méiose.

7 – La fécondation :

   Est la fusion de deux cellules somatiques diploïdes.

   Aboutit à la formation d’un zygote diploïde.

   Est aussi appelée cartogamie.

8 – L'ensemble des gènes d'une famille multigénique :

   Code pour la même protéine.

   Dérive d'un gène ancestral unique.

   Se trouve sur le même chromosome.

 

III – Les étapes de la méiose :                                            / 8

Les différents clichés du document 2 représentent huit étapes de la formation des grains de pollen dans les anthères de lys.

1) Numérotez les clichés dans l'ordre chronologique de la formation de grains de pollen.

2) Donnez leur un titre.

3) Situez-les sur le document 1.

4) Précisez la quantité d’ADN présente dans chaque cellule.

5) Indiquez le nombre de chromosomes (n ou 2n).

6) Construisez un schéma présentant les étapes de la méiose pour une cellule 2n = 4.

 

 

IV – Génétique des Minions :                                               / 5

On considère deux caractères chez les Minions :

  • la couleur du corps, codée par un gène dont il existe deux allèles : l’allèle « jaune » et l’allèle « violet ».
  • le nombre d’yeux codé par un gène dont il existe deux allèles : l’allèle « un » et l’allèle « deux ».

On croise des minions mâles (de lignée pure) jaunes et à deux yeux avec des femelles (de lignée pure) violettes et à un œil.

Question : A l’aide des résultats des croisements, déterminez si les gènes étudiés sont situés sur le même chromosome ou sur des chromosomes différents.

Rappel : Vous devez déterminer quel est l’allèle dominant et  l’allèle récessif pour chacun des gènes, écrire les phénotypes parentaux et de la F1, construire un échiquier de rencontre des gamètes du croisement-test, et enfin conclure.